Rumba

La Rumba fait partie du folklore afro-cubain. La Rumba est née dans la province de Matanzas puis s'est propagée dans la province de la Havane et par la suite dans la province de Santiago de Cuba.

 

Il existe 3 grandes variantes :

 

  • Le Yambu : Rumba au tempo lent dans laquelle le danseur imite les mouvements d'un homme âgé qui cherche à séduire sa partenaire, jeune et belle. Contrairement au Guaguanco, il n' y a aucun vaccin "vacunao" dans le yambu.

 

  • Le Guaguanco : Rumba la plus connue et certainement la plus populaire. La danse se caractérise par un jeu de séduction entre l'homme et la femme qui repose sur le principe du "vacunao". L'homme attaque sa partenaire en essayant de la vacciner (métaphore sexuelle) avec son pied, sa main, sa tête ou son bassin. La femme quant à elle essaye de parer les vaccins avec des mouvements des mains, des bras ou de sa jupe.

 

  • La Columbia : Rumba la plus rapide. A l'origine réservée aux hommes, il s'agit souvent d'une sorte de joute où chacun à son tour va faire preuve d'agilité en improvisant des mouvements techniques afin d'attester de sa bravoure. Lors de ces improvisations, un jeu de communication s'instaure entre le danseur et les musiciens. 

 

A l'occasion de chacun des séjours, un atelier de Rumba sera proposé où l'on s'attachera plus particulièrement à danser le Guaguanco et la Columbia. 

 

Guaguanco à la Casa del Caribe par Johnson